Le SAEPA du Bray Sud dispose de trois ouvrages assurant l’alimentation en eau potable de l’ensemble de son territoire. Ces ouvrages sont situés respectivement sur les communes d’Elbeuf en Bray, Mesnil-Lieubray et Bouchevilliers.

Elbeuf en Bray

Le site d’Elbeuf en Bray est un champ captant constitué de deux drains qui captent naturellement une nappe d’eau souterraine à environ 1.5 mètres de profondeur. Ces deux drains alimentent ensuite une bâche de reprise située à l’intérieur d’un des bâtiments techniques du site : deux pompes y fonctionnent en alternance et dirigent l’eau brute vers un filtre à charbon actif qui permet de traiter l’eau. L’eau traitée passe ensuite dans un dispositif de chloration avant de rejoindre les réservoirs de stockage des communes d’Elbeuf en Bray (son Château d’Eau) et de Gournay en Bray (réservoir de Saint Aubin).

Le ruisseau de Fontaigneux est situé à proximité immédiate des bâtiments d’exploitation et prend sa source au niveau d’un lavoir. Malgré leur proximité, le ruisseau et le captage ne sont pas en relation d’un point de vue hydrogéologique. Le captage se situe dans le bassin versant de la Morette, un affluent de l’Epte.

En termes de qualité des eaux brutes, une pollution chronique à la Déséthylatrazine (molécule issue de la dégradation de l’Atrazine, une matière active de produit phytosanitaire interdite d’utilisation depuis 2003) est observée à des concentrations supérieures à la norme de qualité pour l’eau potable fixée à 0.1 microgramme/L : ceci explique ainsi la présence du filtre à charbon actif qui garantit le traitement de l’eau pour cette molécule. Concernant les nitrates, les moyennes oscillent autour de 35 mg/L soit en dessous de la norme de qualité pour l’eau potable fixée à 50 mg/L. La ressource en eau est de bonne qualité sur les autres paramètres. En raison des problématiques phytosanitaires sur ce site, le captage d’Elbeuf en Bray est classé prioritaire au titre de la Conférence Environnementale de 2015.

(pour plus d’informations, consulter notre page sur la Protection de la ressource en eau).

Bouchevilliers

Le site AEP de Bouchevilliers dispose de trois captages dont un seul est aujourd’hui exploité. Celui-ci est constitué d’un drain de 25 mètres captant les émergences latérales provenant de la nappe de la craie du Vexin Normand et Picard. Le trop plein est déversé dans le ruisseau de Bouchevilliers, situé à proximité du site de production. Le captage de Bouchevilliers se situe dans le Bassin Versant de l’Epte.

Le captage de Bouchevilliers alimente en eau potable une partie de la ville de Gournay en Bray, la commune de Ferrières en Bray, dont le site agroalimentaire Danone, ainsi que les communes de Bosc-Yons, Montroty, Neuf-Marché, Avesnes en Bray, Ernemont-la-Vilette, Martagny et Bouchevilliers.

En termes de qualité des eaux brutes, les nitrates sont dosés à des teneurs inférieures à 25 mg/L, soit en dessous de la limite de qualité pour l’eau potable fixée à 50 mg/L. L’Atrazine et la Déséthylatrazine sont dosées à des concentrations inférieures à la limite de qualité pour l’eau potable, fixée à 0.1 microgrammes/L. La turbidité est une unité appréciant le trouble de l’eau : celle-ci est variable et peut ponctuellement être importante : de ce fait, un système de microfiltration est présent sur le site de production. Un système d’ultrafiltration ou de filtre à sable est actuellement en projet, afin de garantir le maintien d’une eau de bonne qualité.

(pour plus d’informations, consulter notre page Projets en cours).

Site de Bouchevilliers

Mesnil Lieubray

Le site AEP de Mesnil Lieubray dispose d’un forage de 50 mètres de profondeur captant la nappe de la craie du crétacé supérieur. Un puits à barbacanes aujourd’hui non exploité est encore présent dans l’un des bâtiments d’exploitation. Le ruisseau du Bièvredent est à proximité de l’ouvrage mais n’est pas en relation avec le captage.

Le site de Mesnil Lieubray alimente en eau potable les communes de Mesnil-Lieubray, Nolleval (en partie), Fry (en partie), La Feuillie, Beauvoir en Lyons, Brémontier-Merval et Bézancourt.

En termes de qualité des eaux brutes, les nitrates sont dosés à des teneurs inférieures à 25 mg/L soit en dessous de la limite de qualité pour l’eau potable fixée à 50 mg/L. La Déséthylatrazine est dosée à des concentrations supérieures à la norme de qualité fixée à 0.1 microgramme/L : une unité de traitement au charbon actif permet donc de traiter l’eau contre ce polluant et de la distribuer conformément aux normes de qualité. Une étude de Bassin d’Alimentation de Captage est envisagée sur ce site.

(pour plus d’informations, consulter notre page sur la Protection de la ressource en eau).

Pour consulter les résultats d’analyses d’eau brute et d’eau traitée de nos captages, consultez notre page « Qualité de l’eau ».

image laboratoire qualité eau